Je suis une femme bourgeoise de 52 ans et j’ai toujours été très coquine, mais sans être vulgaire. J’aime le sexe et mon mari m’a toujours comblée de ce côté-là.

Il y a quelque temps, j’ai voulu faire une surprise à mon mari, mais surtout prendre du plaisir et réaliser un fantasme. Je me suis mise sur internet et j’ai parcouru les sites et blogs de rencontres jusqu’à ce que je tombe sur le très beau site de sur lequel j’ai trouvé une annonce qui a attiré mon attention. Je recherchais une jeune femme pour la mettre dans notre lit et vivre un trio libertin. La jeune femme a accepté ma proposition.

Quelques temps plu tard, nous voici sur une terrasse de café en train de planifier cette soirée coquine en vue du trio libertin. Elle était superbe avec un corps voluptueux et une belle paire de seins.

Le samedi suivant, je savais que mon mari allait rentrer plus tard que d’habitude et lorsqu’il est entré, je lui ai demandé d’aller vite prendre une douche. Il savait alors que nous allions faire des cochonneries, je suis stricte sur l’hygiène. À peine sorti de la douche, il entre dans la chambre et me trouve dans le lit nu, à côté de Virginie, ma complice. Il n’a pas compris la situation et j’ai dû lui expliquer en caressant le corps de Virginie. Il s’est installé entre nous et nous nous sommes occupées de lui. Notre trio libertin prenait forme. Virginie et moi sommes descendues vers son sexe et l’avons embrassé pour le faire durcir. Une fois raide, la bite de mon mari est allée dans ma bouche puis celle ce virginie. Nous avons même sucé ensemble la verge de mon mari qui nous regardait mêler nos langues sur son gland. Pendant que nous le sucions, mon mari avait une main sur chaque croupe. Ses doigts passaient dans nos raies juteuses de mouille. J’ai laissé Virginie sucer la queue de mon mari pour venir lui manger les tétons. Il adore ça. Ensuite, je suis montée au niveau de son visage et je me suis mise en position de 69. Je pouvais le sucer avec Virginie pendant qu’il découvrait mes orifices lisses et humides. Il me bouffait la chatte comme un fou pendant que virginie gobait sa queue et que je lui léchais les couilles. Il a voulu me prendre alors je suis venue m’empaler sur sa bite et j’ai regardé Virginie venir écraser sa vulve humide sur le visage de mon mari. Nous étions face à face avec ma complice et nous nous sommes embrassées à pleine bouche. Je voyais le visage de mon mari disparaitre sous les grosses fesses de Virginie et je rêvais de le voir prendre cette petite coquine. J’ai fait signe à Virginie de se mettre en position de levrette, la tête penchée en avant. Mon mari est passé derrière elle et j’ai guidé sa queue dans la chatte de Virginie. Je tenais ses couilles pour maintenir son érection et je l’ai aidé à aller au fond du vagin de Virginie. Cette cochonne cambrait bien ses reins pour recevoir la bite de mon mari dans ses entrailles. Pour ma part, je travaillais les seins de mon mari pour l’exciter davantage. J’étais en folie de le voir baiser une autre femme devant moi. Je voulais qu’il la baise et qu’il l’encule. J’ai malaxé le trou du cul de Virginie et lui ai mis un doigt dans le cul. Elle m’a fait comprendre qu’elle ne voulait pas de sodomie et cela m’a quelque peu déçue. J’ai ressorti la queue de mon mari pour la sucer et gouter au jus de chatte de la jeune Virginie. Mon mari m’a fait signe que la purée était là et nous a fait mettre à genoux face à face. Il s’est branlé entre nos lèvres en faisant coulisser sa queue et a joui sur nos bouches puis sur nos seins. Recouvertes de sperme, nous nous sommes allongées et nous sommes caressées avant de nous reposer. Je voulais que mon mari encule cette petite salope et pendant la douche, j’ai réussi à la convaincre de le faire. Je vous raconte ?