J’entre dans la salle de bain la croyant libre,Je surprends mon fils Logan entrain de prendre sa douche, je suis scotchée a la vue de son sexe, une bite énorme pend ami-cuisses, de temps en temps il la prend en main et la caresse, j’ai l’impression qu’il me regarde il cligne des yeux car le gel lui pique les yeux., il continue de se savonner.en sifflotant.

Mes yeux sont exorbités, je n’ose pas bouger de peur de faire du bruit,.

Enfin je me décide,doucement je me retire avec l’espoir qu’il ne m’a pas remarqué.

La vision de son membre m’a perturbée, jamais je n’aurais imaginé que mon fils puisse avoir de tels attributs surtout au repos .

La nuit avant de m’endormir je revois son engin, cette vision taraude mon esprit, je me caresse lentement la vulve en pensant a son membre en pleine erection, j’ai jouis comme Chienne.
j’ai du étouffer mes cris de jouissants en me mordant le poignet pour ne pas alerter mon fils,car sa chambre et proche de la mienne.

J’ai honte de moi, fantasmer sur mon fils est une folie.

Enfin je trouve le sommeil.

Le lendemain matin j’étais contre l’évier avec pour seul vêtement un peignoir, je faisais la vaisselle de la veille.

Soudain deux bras m’enlacent.

-Bonjour maman bien dormi?

– Oui merci et toi ?

-Très bien!!

Il me donne un baiser dans le cou, je sens contre mes fesses la bosse que fait son sexe, j’ai le cœur qui bat la chamade, je suis un peu gênée

Il s’écarte et prend place a la table pour son petit déjeuner.

Je me place a coté de lui et entame un toast grillé.

Il me sourit, de temps en temps me fait un clin d’œil., Je lui souris a mon tour.

-Tu t’es régalais hier maman chérie!

– Qu’es que tu veux dire par la Logan!!

-Hum …je t’ai vu dans la douche tu matais ton fils hein maman cochonne!!

– Euuh nooon je suis entrée sans savoir que tu y étais, j’ai été même tres surprise!!

– D’ailleurs je n’ai rien vu!!

Que je réponds rouge comme une pivoine.

Il se lève d’un coup et extirpe son engin de son pyjamas.

-Et celui la tu ne l’as pas vu peut-etre!!

J’ai l’impression que son engin a encore prit du volume.

-Mon dieu qu’es que tu fais Logan!!

-Je te montre ma queue, comme tu l’as vu de loin, regarde c’est mieux de plus prés non!!

– Maiiis maiiis tu es fou !! range ça immédiatement !!

– Depuis que papa nous a quitté, tu n’as pas du en voir souvent des bites hein!!

– Heuuum non mais ce n’est pas une raison pour t’exhiber devant ta mère!

– Touche la maman, allez vas y je sens que tu en as envie!!

Je soupire fortement et baisse les yeux en tendant la main.

Je frôle le membre puis retire ma main.

-Vas-y il ne mord pas!!

Super gênée je saisis le manche et commence a le branler doucement.

La bite devient énorme, c’est un monstre hors norme que je masturbe.
Mes doigts n’ont font pas le tour, j’accelere le mouvement, l’engin enfle encore .

-Mon dieu quel monstre !! que je dis.

– Il te plait maman chérie!

Je ne réponds pas et augment la vitesse de mon poignet.

-Maman tu es une experte, je sens que ça viens suce-moi je t’en prie!!

Je m’agenouille face a lui, il baisse son pyjamas .

Sa bite et contre ma bouche, je l’ouvre le plus grand possible et tente de gober le gland démesuré.
Difficilement je tète le cèpe, lèche le pourtour, m’attarde sur le frein, le champignon s’avance lentement dans ma bouche, elle est déformée par le monstre de chair.

Je suce maladroitement, car le colossal engin me remplit entierement la cavité buccale;

Mon fils geint de bonheur, il se raidit et envoie une quantité impressionnante de sperme au fond de mon gosier.
Je le repousse, la semence de ma progéniture s’écoule dans ma gorge lentement, j’aime le gout suave de cette liqueur je m’en délecte.

-Maman tu me rends heureux oh comme je t’aime!!

Je me redresse, il m’enlace et pose ses lèvres sur les miennes nos langues se cherchent elles se nouent.
La baiser dure longtemps, je fonds entre les bras de mon fils, nos lèvres se séparent, Logan fait glisser mon peignoir, j’apparais entierement nue face a lui.

-Comme tu es belle maman!!

Il embrasse mes seins lèche les bouts qui commence a durcir,il les gobe a tour de rôle, fais dresser les mamelons au maximum.

Je commence a geindre, je m’accroche a ses fesses que je pétris.

Il s’écarte de moi et me dit.

-Allonges- toi ma princesse!!

J’obéis.
Il s’agenouille entre mes cuisses et pose sa bouche sur ma chatte brûlante, je pousse un petit cri lorsque sa langue penetre mon antre, il le fouille longuement, je suis noyée, ma cyprine s’écoule de ma chatte, il lape le surplus avec des huuun de plaisir.

Il découvre avec ses doigts mon bouton d’amour, il le décalotte et l’aspire, je me cabre en grognant.
Sa langue rapeuse me fait un effet terrible, j’agite mon bassin, mon clito double de volume, je halète fortement, cela encourage mon fils qui multiplie les succions.

Je râle je pousse un cri .

-ça vient mon chéri oh ouiiiiiiiiiiii !!!

je jouis comme jamais, Logan avale ma cyprine,il retire sa tête d’entre mes cuisses et me dit .

-Comme tu es bonne Maman !!

– Prends moi mon amour !!que je clame.

La bite a reprit des forces, elle est dressée face a ma chatte gourmande.

Il place son engin contre les lèvres humides de mon temple et tire sur mes hanches.

Le mandrin avance lentement dans mon vagin, j’ai l’impression qu’il va céder, le monstre pénètre irrémédiablement dans la gaine de chair, je souffre énormément.

Logan donne un violent coup de reins, j’hurle de douleur.

Le monstre qui dilate mon conduit bute contre le col de mon utérus, il redonne plusieurs coups de boutoir je crie a nouveau.( putain il veut l’éclater que je me dis) en grimaçant.

Il veux montrai qu’il est le mâle dominant, il me defonce a mort.

Il ricane et dit.

– tu aimes ma queue hein salope tu vas t’en souvenir!!

Je ne l’écoute même pas tellement j’ai mal.
Il commence un va et vient d’enfer, ma chatte va éclatée les coups de reins redoublent,
longuement il me ramone.
Peu a peu la douleur s’estampe et devient même du plaisir, le pieu qui me fore me fait maintenant gémir.

La queue puissante entre et ressort de ma chatte a vive allure, je couine et râle a chaque enfoncement de la bête en moi.

Je suffoque de bonheur, la pression monte en moi Logan m’embrasse fougueusement, il m’inonde de sa salive que j’avale avec plaisir en ronronnant comme une chatte amoureuse.

Ses assauts sont efficaces, je me raidis et râle, je me contracte et hurle ma jouissance.

-Oui oui oui aaaaaah !!!

Fier de lui mon fils continue de me labourer les entrailles avec son monstre.

Il se cabre et envoie en moi toute sa semence épaisse.
Je m’agrippe a lui et agite mon bassin pour qu’il déverse en moi toute son jus brûlant.

Enfin il retire de moi son mandrin gluant, fièrement il le brandit et dit.

-Maintenant ma maman chérie je vais te prendre par le cul !!!

-Non tu vas me déchirer avec ton engin monstrueux!!

– Je serai tres doux mon amour de maman, je vais te preparer comme il le faut!!

a suivre.