Val sort de la douche, elle ne porte qu’une serviette nouée au dessus de ses seins et qui lui arrive a mi-cuisses.
Elle se dirige vers le salon pour prendre sa brosse a cheveux qu’elle a oubliée;

Son oncle torse nu est vautré dans le canapé, il lit une revue.
La lecture doit -etre intéressante car une bosse énorme déforme son short, de temps en temps il passe sa main sur son erection et la caresse doucement;
Val entre et remarque la bosse, elle fait comme si de rien n’était, elle se penche sur la table basse pour saisie sa brosse;

Dans cette position l’oncle peut voir le début des fesses de sa nièce
Elle se penche d’avantage, maintenant il aperçoit une partie de la chatte, il penche la tête pour mieux voir.
Val le surprend.
-Alors tonton en se rince l’oeil !
-Baisse le capot j’ai vu le moteur ! qu’il répond en riant.il ajoute.
– C’est vrai que tu es bien roulée!
Il tend la main et tire sur la serviette qui tombe sur le sol
Val tente de cacher son intimité. et grogne
-Oh tu es un cochon sacré tonton !!!
Il se dresse ce colle contre elle l’enlace et lui dit
-Mais tu aimes les cochons !
Elle sourit, il pose ses lèvres sur les siennes, les langues se cherchent et se nouent .

Le baiser est interminable, la main de tonton glisse le long du corps de sa nièce, lui caresse le dos, les fesses, et remonte plusieurs fois a la découverte des formes excitantes de Val.
Il s’écarte et masse doucement les seins en la fixant dans les yeux, elle ferme les yeux et soupire fortement.
Il gobe un mamelon le tète comme pour en extraite du lait,il le suce avidement il le mordille meme un peu .
Val râle de plaisir, il passe a l’autre et lui fait subire le meme traitement.

Val descend la main et accroche le manche tendu, elle le branle doucement a travers le short, ton ton grogne et l’encourage
-Oui vas -y branle ton tonton ma princesse, sens comme son mandrin a envie de toi !
Elle glisse sa main dans le short et saisit le manche elle le presse fortement et clame fortement.
-Il est a moi !
Il lui répond
– Oui tout a toi, tu vas l’avoir dans tes trous de salope !!!
Sur ce il retire son short et son boxer,sa bite est tendue comme jamais,Val lui so pèse les bourses
-Elle sont bien pleines de jus huuuum!!
Elle s’agenouille face a son oncle, prend d’une main l’engin noueux lui donne quelques bisous sur le gland et le lèche, sa langue en fait plusieurs fois le tour, le titille .
Le gland gorgé de sang devient violet, elle l’avale, le tète avidement de sa main libre elle triture les couilles velues,elle les presse de temps en temps, l’oncle se raidit.
-Oh putain c’est trop bon !!!
La main de Val contourne la fesse de son oncle, deux doigts s’attardent sur l’anus qui palpite, un a un les doigts forcent l’entrée .
L’oncle pousse un cri de plaisir.
-Oui oui ramone moi le cul vas-y ouuuaaaaah !
Val s’en donne a coeur joie, elle fouille le rectum avec rage.
L’oncle se cabre et envoie au fond de la gorge de sa nièce plusieurs giclées de sperme brûlant.
Elle le repousse et avale jusqu’à la dernière goutte la semence gluante.
Il la bouscule et la couche sur le canapé, il se place entre ses jambes et met sa tête entre les cuisses ouvertes.
De ses doigts il ecarte les grandes levres et sort de son ecrin la perle, il la gobe, la suce longuement, la chatte trempée suinte de plus en plus .
il avale le jus qui s’en échappe en poussant des huuum huuum de plaisir.
La langue agile fouille profondément la chatte humide, puis revient sur le bouton sensible Val pousse un hurlement rauque et explose en giclant sa cyprine.

L’oncle s’écarte et frotte son membre contre la grotte noyée,, il saisit sa nièce par les hanches et s’enfonce d’un seul coup de reins jusqu’aux couilles.
Val serre les dents,et soupire fortement.
La chevauchée comment, la cadence augmente rapidement, les coups de reins deviennent violent, Val gémit et grogne a chaque coups de boutoir.
Elle se raidit et explose a nouveau, son oncle s’agite rapidement en elle, il se bloque et jouit a son tour;
Il continu de la pilonner Val reprend ses gemissements, il la défonce un bon moment avant qu’elle explose pour la énième fois

a suivre si vous le souhaitez ?